a(c)crocs

04 juin 2008

Croustillants d'agneau au confit d'oignon, façon couscous destructuré...parce qu'il lui fallait bien ça

assiette1bis

Il y a certains repas qu'on ne voudrait rater pour rien au monde. On se met à réfléchir au menu 10 jours à l'avance, on s'en fait des insomnies, on change d'avis à tout va, on doute... Pas le droit à l'erreur.
Enfin ça, c'est ce qu'on se dit. On se met la pression toute seule, comme une grande. C'est-à-dire que ce dîner, il tout tient vraiment VRAIMENT à coeur.
Parce que cet invité compte, parce que cet invité est attendu depuis longtemps. Parce que cet invité était jusqu'alors l'invité des parents, l'ami du Papa, le parrain du petit frère, et qu'aujourd'hui vous avez grandi.
Depuis presque 20 ans, c'est l'ami de la famille, celui sur qui l'on peut toujours compter, celui qui sait les failles et les défauts, l'ami "à la vie à la mort". Et aujourd'hui, c'est peut-être bien tout simplement aussi le votre, d'ami.
Du coup, vraiment, vous voulez marquer le coup. Parce qu'à travers lui aussi, vous convaincrez peut-être celui qui n'est plus là  mais dont vous attendrez toujours l'approbation, que vous avez ptet' bien fait le bon choix...
Et même sans ça, vous vous dites tout simplement que "c'est comme ça", qu'il y certaines personnes à qui l'on veut faire plaisir, intensément, sans raison explicite, juste pour ce qu'ils sont. Peut-être aussi parce qu'ils vous ont aidé à grandir, aider à comprendre, qu'ils ont toujours été là, et qu'ils le sont encore. Au fond, vous ne les connaissez pas vraiment d'ailleurs, mais c'est plus fort que ça, ce n'est pas ce qui compte. Un peu comme la famille. On ne se dit pas tout , on se dit parfois rien, mais les liens sont là, solidement noués.

 

Dans ces moments-là, vous avez beau être une grande fille maintenant, vous vous sentez juste comme une enfant, très fière de montrer ce  qu'elle sait faire, anxieuse à l'idée de ne pas satisfaire, de ne pas être parfaite.

 

Mais heureusement ces temps-ci, vous avez une baraka d'enfer (soit dit en passant, c'est pas trop tôt), et surtout vous avez bossé dur, faut bien l'avouer. Du coup, vous avez réussi l'entrée, le plat et  même le dessert. Oui oui, les trois. Et vous êtes ravie de l'avoir vu sourire et se régaler, à votre table.
Comme un moment de bonheur arrive rarement seul, il y avait aussi toute sa petite famille, accessoirement vos amis/voisins. Sans oublier les bons crus de celui qui n'est plus là,  mais qui du coup l'est finalement encore un petit peu...

***

assiettezoom__800x600___640x480_


Pour 6 assiettes:


*les croustillants:
-650g de jarret d'agneau désossé- 15 cl de bouillon de volaille- huile d'olive- confit d'oignons réalisé avec 6 oignons rouges (recette ici)- 6 feuilles de brick
La veille, ou le matin, préparer le confit d'oignons et cuire la viande. Pour cela, couper le jarret en morceaux grossiers, les faire griller sur toutes les faces environ 5 minutes dans un peu d'huile d'olive. Baisser le feu, puis mouiller avec le bouillon. Laisser mijoter à couvert et à feu doux 2 heures environ, jusqu'à ce que la chair soit fondante et le bouillon devienne sirupeux.
Préparer les croustillants: placer au centre d'une feuille de brick légèrement huilée un peu d'agneau, puis un peu de confit (réaliser ce montage au préalable: 6 petits tas de viandes superposée de confit. Comme ça, pas de problème de quantités). Rouler comme un rouleau de printemps. Au fur et à mesure, filmer les rouleaux et les conserver au frais. Passer 15 minutes au four à 180°.

*les courgettes au citron confit: -4 grosses courgettes-2 gousses d'ail- 2 tranches de citron confit à l'huile d'olive- 1/2 càc de cumin-sel, poivre-huilepoivre-huile d'olive
Couper les courgettes et le citron en petits dés. Hacher l'ail. Faire chauffer dans une sauteuse un peu d'huile d'olive, y faire revenir l'ail, puis ajouter les courgettes. Cuire à feu vif 15 minutes environ, saupoudrer de cumin, puis ajouter le citron. Assaisonner. Les courgettes sont prêtes quand elles sont dorées et ont rendu toute leur eau. Réserver et réchauffer à feu doux au moment de servir.

*la semoule: -200g de semoule fine- huile d'olive-sel,poivre,paprika
Cuire comme indiquer (même volume d'eau bouillante que de semoule, laisser gonfler 5 minutes, ajouter huile, sel et poivre). Saupoudrer de paprika au moment de servir.

Verdict: dis, dis, c'était comment? c'était bon? non mais, vraiment bon, t'es sûr? Je crois bien que oui, en fait. Pour l'histoire, j'avais goûté un croustillant de porc au confit d'oignon au Monjul, un resto parisien où vous pouvez aller les yeux fermés, et je m'étais dis qu'il fallait absolument que je tente le "truc". Pour la suite, les idées sont venues au fur et à mesure, en goûtant le confit d'oignons surtout, qui m'a rappelé les saveurs du Maghreb: y associer des courgettes au citron confit, un peu acidulées, et de la semoule m'a alors semblé pertinent. Et ma foi, ce fut fort bon.

 

Posté par miss_bonbon à 18:00 - 05-Viandes - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    c'est une superbe présentation. J'avais repéré le monjul, j'aimerai y aller un jour! Il faut réserver à l'avance, je pense

    Posté par christine, 04 juin 2008 à 18:55
  • c'est une superbe présentation. J'avais repéré le monjul, j'aimerai y aller un jour! Il faut réserver à l'avance, je pense

    Posté par christine, 04 juin 2008 à 18:55
  • Je fais encore ma chieuse car je mange pas de viande mais je fonce la fourchette la première dans ta semoule et là, paf, c'est tout l'édifice qui s'écroule ;-p

    Posté par Lisanka, 04 juin 2008 à 19:19
  • très belle présentation !

    Posté par shinobi, 04 juin 2008 à 19:33
  • Trés belle assiette, comme je les aime le dimanche ou moi je cuisine juste pour ma petite famille...
    Ps: c'est les cobayes...mais faut pas le dire!!!

    Posté par tini, 04 juin 2008 à 20:25
  • Oh oui, je connais exactement cette sensation de stress intense avant de préparer un repas pour quelqu'un qui compte vraiment! Mais je crois que là, tu n'as fait aucune fausse note!

    Posté par MissCannelle, 05 juin 2008 à 00:17
  • C'est pas les bonnes assiettes!!!

    Posté par bernie et josie, 05 juin 2008 à 14:25
  • Je me suis retrouvée dans cette capacité de s'autostresser...en tout cas le résultat est là, bravo ! Le croustillant, je risque moi aussi d'en rêver la nuit !

    Posté par Mes oignons, 05 juin 2008 à 18:43
  • J'étais justement en train de m'imaginer des aumonières de tajine d'agneau en sucré-salée avec une petite semoule à côte et là je tombe sur cette superbe recette qui met encore plus l'eau à la bouche. Tes petits rouleaux croustillants là... ils doivent être délicieux...

    Posté par ~marion~, 05 juin 2008 à 22:56
  • Ton assiette me donne vraiment faim!!

    Posté par clemence, 06 juin 2008 à 20:05
  • Ma grande c'est tout simplement magnifique...tes invités étaient à la fête ...bravo !

    Posté par mari, 07 juin 2008 à 08:35
  • Magnifique ! Vraiment bravo ! Tu as très bien travaillé !

    Posté par Ana, 08 juin 2008 à 19:31
  • Excellent résultat. C'est, en plus, formidablement bien écrit. Bravo...pour tout!

    Posté par Serpentine, 08 juin 2008 à 23:38
  • Excellent résultat. C'est, en prime, formidablement bien écrit. C'est toujours un "REGAL" de vous lire. Bravo...pour tout!

    Posté par Serpentine, 08 juin 2008 à 23:41
  • huuummmmm!!!

    Je découvre ton blog, et eh bien pour une première visite c'est encourageant. J'adore ton idée de couscous destruscturé. Cette recette alors délicieuse et je suis sure qu'elle a embaumé ta cuisine.

    Posté par Helene, 09 juin 2008 à 15:38
  • Voilà qques temps que je n'ai pu passer par ici, faute de temps !! mais quel bonheur d'arriver et de voir ttes ces belles réalisations. Cette recette de croustillant d'agneau me titille, j'en ai fait une similaire il y a qques temps, succès assuré aussi

    Posté par Lully, 10 juin 2008 à 13:13
  • Gourmande émotion

    Votre présentation est jolie et émouvante. Belle tranche de vie. J'aime le texte et la recette proposée. Bravo

    Posté par MissMu, 11 juin 2008 à 17:55
  • j'aime beaucoup cette présentation ! et l'ami de papa/maman lui aussi, je n'en doute pas (ou alors il est très, mais alors très difficile !!!)

    Posté par sandrine, 14 juin 2008 à 06:59
  • Merci

    Coucou, c'est l'Ami de Papa/Maman.
    Je suis trés fier de Missbonbon, c'était trés bon, elle n'a pas fini de m'etonner, je l'aime.

    Posté par CORISCO, 18 juin 2008 à 17:28

Poster un commentaire