a(c)crocs

29 janvier 2011

Procastination assumée, et pire encore. Mais crevettes, réduction, chou-fleur et granny.

je suis feignante. enfin fainéante pour être correcte. Et j'ai une tendance très fâcheuse à la procrastination. Du coup, si par miracle tu me vois en train de trier des papiers, y'a beaucoup de chance que je sois encore en pyjama, parce que faut pas pousser, c'est l'un ou l'autre, hein. Mais bon, ce jour-là, où tu me verras trier mes papiers, est quand même pas trop près d'arriver, parce que comme j'ai pas encore soufflé mes bougies, j'estime que c'est dans mon droit des enfants le plus strict, de refourguer la pile indécente à ma mère. Nan mais ça va je suis quand même inscrite à la sécu, je crois même que j'ai payé mes impôts, et que j'ai une mutuelle tiens. Bon je sais plus comment elle s'appelle, et j'ai perdu mes codes clients de la banque (mais ça, ça doit être un acte manqué pour pas voir que faire les soldes chez the Kooples ou des Petits Hauts c'était pas forcément forcé- mais il fait -2 degrés là mec ça caille alors toi dans ton bureau de banquier t'as chaud aux miches, mais moi j'avais BESOIN d'un duffle-coat- et puis -50% quoi- voilà ).
Parfois j'ai un élan de folie, une motivation étrange et inexpliquée, qui me pousse à prendre la tour infernale (alors tu vois la scène, une main au genou, l'autre au dessus du front, entre les deux, des enveloppes, des ouvertes, des fermées, des vides, des pvs, probablement impayés aussi, des feuilles de soins overdatées de 2006) et à la dispatcher en petits tas bien ordonnés. Je fais ça sur mon lit comme ça jsuis sure de pas m'affaler en soufflant "pffff nan mais d'façons j'y arriverai jamais!". Parce que là si je m'allonge sur les ptits tas jte raconte pas le bordel. Enfin ils seront juste un peu plus froissés que d'hab quoi.
Donc, je suis très fière de moi, j'ai devant les yeux une douzaine de mini-piles de jolis petits papiers. Dont certains attendent le renvoi avec échéance à mois-6, dont d'autres n'ont même pas eu le bonheur suprême d'être parcourus par mon regard intense, dont les derniers explicitent ma suspension de ligne incompréhensible.
C'est pas que je ne veux pas le faire à temps. C'est pas non plus que je doive faire un crédit sur 10 ans pour régler ma facture de portable. Non, non. J'ai juste la flemme. Du genre "ah oui tiens le loyer est arrivé aujourd'hui" "ah oui tiens le loyer est arrivé hier" "ah oui tiens le loyer est arrivé y'a 5 jours" "ah oui tiens j'ai plus qu'un jour pour payer le loyer" (je précise qu'en plus le chéquier est bien rangé -si si c'est possible- et que j'ai des enveloppe pré-timbrées) "ah oui tiens et si je faisais un gâteau avec du gingembre dedans?".
Là, vue l'ampleur des dégâts, je vous vois venir "bah ma fille, pourquoi tu choisis pas le prélèvement automatique??" Bon déjà ça marche pas pour tout. Enfin je peux leur demander à pôle emploi s'ils peuvent prélever eux-mêmes les pièces manquantes à mon dossier parce que vraiment j'ai pas du tout envie de retourner ma chambre pour savoir où j'ai bien pu poser ma carte vitale (mais je suis presque sure qu'elle est dans le frigo ou avec les vernis à ongles). Ensuite, pour les "où ça marche le prélèvement et c'est trop de la balle parce que tu te soucies plus de rien ma biche!", je veux bien vous croire. Sauf que...il faut faire des trucs qui me semblent comme des montagnes infranchissables et enneigées et il y aurait de l'orage aussi. "télécharger le formulaire de demande prélèvement, joindre un RIB, renvoyer à l'adresse de votre centre télécom". Aie, ouille, ouch.
Oui, c'est ridicule. Oui j'assume, la flemme, la fainéantise même, et la procrastination, et le bordélisme (et les néologismes tendancieux.)
J'ai oublié la fin de l'histoire des petits tas. Bah ils sont là, très beaux, très propres. Alors je choisis des pochettes très belles aussi, avec de la couleur et tout, j'écris dessus en jolies lettres capitales "SECU" ou "BANQUE" ou souvent "VRAC A CLASSER". J'en ai plusieurs comme celui-là, en fait. Et je range mes ptits tas. Sans forcément ouvrir les enveloppes. Ou découper le RIB dont j'avais besoin pour je ne sais plus quoi. Mais au moins c'est rangé. Enfin c'est planqué, et j'ai le coeur léger, légeeeer!

Mais le facteur ne me laisse jamais de répit. Du coup, le courrier et moi, c'est un peu "j'y pense et puis j'oublie, c'est la vie c'est la vie". La par exemple, je devrais être emmitouflée dans mon sublime duffle-coat, trottinant jusqu'à ma banque pour y déposer un chèque daté du 22/06/2010 (pas un chèque de la française des jeux de 2 m2 hein, sinon, crois moi que des ailes et de la volonté m'auraient poussée!). Sauf que là, tu le vois bien, j'écris des conneries sur canalblog. Et je suis en pyjama. Mais sinon je veux bien mettre ça sur le compte de l'ordre des priorités.

Et comme je n'ai pas que des défauts hein, j'suis une fille sympa, généreuse et tout le toutim, jte file une recette en plus. Parce que les conneries, ça va bien deux minutes. Mais si t'as une solution miracle pour me faire devenir une jeune femme organisée et responsable (ou pour me trouver un homme beau, libre, et beau, et libre, et très organisé, et qui a développé une passion pour le rangement de papiers que c'est même pas les siens, et aussi qui comprend pourquoi le fil rouge et le fil bleu même branchés ne me donnent qu'une connexion minable), je suis preneuse. Je mettrai en pratique des conseils au plus vite. Enfin dès demain. Enfin, quand j'aurais le temps quoi.

crevettes

Désolée, je n'ai toujours pas développé les talents photographiques de C. Et pourtant elle a bien tenté de m'éduquer.
Ceci dit, c'est très bon tout de même. Si ça vous rappelle quelque chose, comme un risotto aux langoustines et crème de chou-fleur, c'est plutôt normal. C'est une association qui "marche", alors je persiste, décline, perfectionne. To be Continued.

Petite entrée avec des crevettes, leur jus réduit, du chou-fleur et de la pomme granny

pour 2 personnes

-300g de crevettes cuites non décortiquées
-ras el hanout et curry
-1 chou-fleur (évidemment on n'utilisera pas tout, mais si comme moi tu kiffes grignoter les sommités crues, il passera vite)
-1/2 oignon, 1/2 carottes
-1càc de miel
-QS de vinaigre balsamique
-eau, beurre, crème fraîche épaisse
-1/2 pomme granny
-persil plat (initialement coriandre, mais pénurie ce jour)

On s'occupe d'abord des crevettes. Décortiquer les bestioles, garder têtes et carapaces. Rincer tout ça. Mélanger les corps nus (hum) avec 1càc d'huile d'olive, et quelques pincées d'épices. Réserver au frais. Faire chauffer de l'huile dans une petite casserole, y faire suer les têtes et carapaces, en les martyrisant un peu (à l'aide d'un rouleau à pâtisserie par exemple). Quand ça commence à bien colorer là-dedans, ajouter 1/2 oignon ciselé fin, et la carotte émincée finement. Faire suer, again. Ajouter le miel, caraméliser l'ensemble (toujours à feu vif). Ajouter 1 càc de balsamique, puis 1 noix de beurre pour décoller les sucs. Mouiller à hauteur avec de l'eau. Baisser le feu mais conserver une petite ébullition. Laisser mijoter une petite demi-heure, passer le jus au chinois étamine. Remettre sur le feu, réduire jusqu'à consistance sirupeuse, vérifier l'assaisonnement. A ce stade j'ai re-vinaigré un peu, et très légèrement monter au beurre (acidité+gras=love).

Cuire les sommités de chou-fleur à l'anglaise, les égoutter puis les mixer. Crémer jusqu'à consistance souhaitée (id est, une purée onctueuse mais pas liquide), assaisonner.

Au moment de servir, découper quelques tranches très fines de pommes granny avec la peau (si vous avez une mandoline vous êtes le roi du pétrole. Note pour plus tard: ajouter à la liste de cadeaux intemporelle que j'oublie toujours de faire connaître). Saisir les crevettes à feu très vif à l'huile d'olive.
Dresser: virgules de crème de chou-fleur, jus réduit, crevettes, un peu de chou-fleur cru râpé, lamelles de pommes, feuilles de persil (ou coriandre), on se lâche, on fait joli, on se la donne quoi.

Enjoy!

moi je file j'ai des trucs importants à faire. Genre la vaisselle, une machine, retrouver cette ******de carte vitale, mais bon avant quand même je vais me relire je crois (ou pas) et puis bavarder un peu, alors bon chaque chose en son temps, hein.

Posté par miss_bonbon à 11:00 - 04-So Fish - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Oups, je suis hilare en te lisant, mais vraiment je ne devrais pas: la fille qui n'ouvre pas son courrier, qui à une carte vitale sans photo, pire qui est à peine reconnue par la sécu, eh ben c'est moi...
    On n'a pas que les fringues et la gourmandise en commun
    Envie de goûter ces crevettes!

    Posté par Fulgurances, 29 janvier 2011 à 12:03
  • Trop fort ton roman Moi je suis le contraire de toi (au niveau de l'organisation) je suis dans l'autre extrême ! Penchant plus pour le côté maniaco lol
    Ton plat à l'air d'être délicieux !

    Posté par Lucile, 29 janvier 2011 à 19:21
  • jolie recette
    je file aussi j'ai les mêmes genres de trucs à faire !
    bon mardi
    val de familyblog

    Posté par valerie, 08 février 2011 à 07:06
  • je ne pensais pas pouvoir lire la totalité de tes messages (de la 1ère page déjà), mais si ...
    décidément, la cuisine, ce n'est vraiment pas simple, mais les cons sont toujours aussi cons
    ceci dit, j'apprécie beaucoup tes recettes, et il me tarde de pouvoir les tester
    courage

    Posté par zaïra, 26 février 2011 à 18:24
  • Si t'étais une copine, je te l'aurais déjà offerte moi ta mandoline.. Et même que je t'aurais trié tes papiers si tu veux.. Stop! Je t'arrête tout de suite, je suis bien hétéro, c'est même pas un plan drague mais j'aime bien faire plaisir et aussi ranger les papiers, et pourtant dieu sait que le rangement et moi..)

    Dommage que tu habites Paris et pas moi hein =)

    Charlotte.

    Posté par Charlotte, 28 juillet 2011 à 22:01
  • une recette riche en saveurs bravo

    Posté par julien, 17 décembre 2011 à 09:00

Poster un commentaire