a(c)crocs

28 mars 2011

Ne pas baisser ses exigences. Tribute to Sa-Qua-Na

Il est un âge où nous sommes encore malléables, enclins à l'assouplissement, aptes à se courber, se fondre, se sculpter pour s'adapter. Enfant projeté dans le monde adulte, on se choisit des modèles, des mentors, des idéaux, sans se poser la question du sien, d'idéal. Besoin de piliers, besoin d'être rassuré, te voilà fondu dans le moule de celui qui partage pour le moment ta vie. Évidemment, "pour le moment", tu ne l'écris qu'à posteriori, aujourd'hui tu sais bien, que rien n'est éternel. Tu es si jeune et fragile, alors, sans te poser la question, tu choisiras ses goûts pour les tiens, ses choix pour tout et rien. Et tout va bien.

Et puis tu grandiras, vite, trop vite. Ce qui se planque au fond de toi surgira de nulle part. Avec violence et certitude. Tu referas le bout de chemin de ta vie en sens inverse, à toute allure, tu te rendras compte de ce qui était toi, et surtout, de ce qui ne l'était définitivement pas. Tu comprendras vite le poids de l'adaptation, les conséquences des concessions. Et tu te diras, simplement, plus jamais.

Pas seulement pour toi. Ne pas laisser planer les illusions. Je ne suis pas celle que j'ai voulu être, je ne suis pas celle que tu voulais que je sois. J'exige des sentiments, des connivences, des intérêts, j'exige l'absolu, la passion et la non-concession. J'ai trop menti sans m'en rendre compte, j'exige de moi-même la radicalité pour la perfection. La quête risque d'être rude.

Si tu baisses tes exigences, tu perds de vue tes rêves, tu perds l'envie d'y croire. Qui crois-tu duper en tolérant la médiocrité? Exige le meilleur, cherche le encore.

Prends ta voiture et roule vers l'ouest par exemple. Elargis ton champ de vision, cherche plus loin, ose les chemins de traverse. Arrête toi à Honfleur, attable toi au Saquana, et réalise combien tu avais raison de ne pas baisser les bras.

IMG_9384

Croustillant crabe/shizo, flan de pot au feu, ail

IMG_9409

 la Pascade

IMG_9412

Lotte pochée citron vert, livèche, coriandre, coco

IMG_9419

Bar, chou-fleur, chermoula

IMG_9423

Bar laqué au soja,ail, crème de pomme de terre et laitue, chips et palourdes

IMG_9424

Petites pâtes maison aux algues, langoustine crue, jeune poireau, bouillon de volaille, feuilles de petit pois

IMG_9430

Quenelle de veau aux herbes, beurre de truffe, navets

IMG_9432

Pigeon, galette de chou vert, crème huître et yuzu

IMG_9449

Fromages

IMG_9451

Tartelette amande, gingembre, compotée de mangue, émulsion passion

IMG_9454

Blinis, crème de noisette, glace vanille, chocolat & meringue

IMG_9459

Classique feuilletée aux pommes

IMG_9458

Gaufres

Le moment de restaurant parfait, c'est celui qui vous émeut, vous stimule, vous berce, vous intrigue, vous marque profondément. Je l'avais vécu il y a quelques mois dans un coin perdu de Flandre, il était question de surprise, de brutalité et de finesse, d'amertume et de subtilité, en tête à tête. Je l'ai retrouvé sous d'autres formes chez Alexandre Bourdas. J'y songe encore et me rappelle ce qui a fait de cet instant une parenthèse de perfection, une petite apothéose dans ma quête d'idéal gastronomique... Il était ce jour là question d'amitiés, de grande tablée, de bouteilles sélectionnées, de saveurs maîtrisées, de cuissons sidérantes, de raffinement et de gourmandise.

Ne pas baisser ses exigences, c'est garder l'espoir un jour de toucher la perfection, si subjective soit-elle.

Vivre un moment de grâce, c'est se rappeler pourquoi on ne doit cesser d'espérer toujours mieux, au risque d'être souvent déçu.

 

Sa.Qua.Na
chez Alexandre Bourdas

22, Place Hamelin
14600 Honfleur
02 31 89 40 80

 

Posté par miss_bonbon à 13:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    J'adore

    J'adore ton article, la Normandie (et ce coin là particulièrement) et la cuisine biensur ! C'était le menu
    Et qu'est-ce que la Pascade ?
    C'était le menu vert-olive ? (juste pour avoir une idée du prix)
    Je suis sûr d'y aller prochainement !

    Posté par Pierre B., 28 mars 2011 à 15:52
  • Ca fait quelques temps déjà que je VEUX aller là bas.. Tu ne fais que confirmer cette envie!

    Posté par Camille, 29 mars 2011 à 00:19
  • je ne suis toujours pas convaincue par ces desserts qui ne sont pas au niveau de ce que l'on peut attendre d'un deux étoiles;
    Pour le reste, il continue toujours dans le droit fil de ce qu'il aime

    Posté par marie, 06 avril 2011 à 08:37
  • je suis admirative de ce chef aux influences asiatiques .. j'ai apprécié sa cuisine d'automne et compte bien y retourner ce printemps .Vite il faut que je réserve !
    Sinon, la Normandie ( Rouen) accueille un nouvel étoilé " Origine" , dans la même lignée que le SA-KA-NA , très prometteur à des prix abordables- Un jeune chef (Benjamin lechevallier) qui n'a pas l'intention de baisser ses exigences dans ses créations, enfin j’espère-

    Posté par Alice, 10 mai 2012 à 21:32

Poster un commentaire