a(c)crocs

19 octobre 2009

L''indecrottable cake au chocolat. Mais où l'on apprend à substituer le beurre, combler sa famille, nourir ses amis,entre autres

cake_choco_fini

Oyez oyez!

L'heure du grand retour a sonné, et il s'annonce...ma foi carrément pas palpitant. Ouiii je sais c'est pas vendeur, mon conseiller com'market me l'a bien dit pourtant, mais voyez, je peux pas vous mentir. Alors pourquoi elle vient là nous pondre une recette qu'elle est même pas originale et que mémé fait la même à la maison sans savoir cliquer sur un mulot? Bah parce qu'elle a quand même bien envie de jouer avec les mots, de titiller l'apostrophe et le guillemet, de faire danser les italiques, de tournebouler les expressions, de faire vibrer le dico quoi!! Et tout ça pour quoi msieursdames? non pas pour son petit plaisir personnel (bien qu'elle admette avec une lucidité remarquable que cela lui fait un bien fou et que merde alors faut bien kiffer la vibe aussi) mais dans le but ultime et néanmoins très incertain, de vous faire marrer. Ou au moins sourire allez, disons que si je pouvais vous réveiller les zygomatiques ne serait-ce que l'ombre d'une phrase, j'en serais comblée. Disons, j'aurais bien fait mon job. (Là elle prend conscience que passer du "elle" au "je" sans transition préalable peut interférer dans l'intercompréhension entre le lecteur et l'auteur. Mais comme elle se sent pas trop Delon dans l'âme, et encore moins dans le corps, "je" reprend du service.)
Je disais donc, pour la faire courte mais toutefois intelligible, point ici de recette sophistiquée, de recette novatrice, du genre qui révolutionne votre cuisine ou assure votre victoire à UDPP, mais un phrasé volontaire et généreux, qui s'espère au pire divertissant, au mieux, poilant. Avec tout de même à la clef la recette pleine de chocolat du cake qui vous sauvera la vie, ou vous la rendre meilleure, dans X situations que je m'en vais vous énumérer ci-après.

1) Le cake au chocolat, c'est le marbré Brossard des gouters de kermesse d'école. Sauf que vous pourrez la jouer mère exemplaire en ponctuant votre arrivée, devant les yeux émerveilléx des morveux (et de leurs pères, cela va sans dire) d'un "c'est fait maison!" qui laissera la nuée de génitrices vertes de jalousie, ou rouges de honte, cachant leur Papi Brossard beaucoup trop désuet sous la cape de leur chérubin ingrat (qui a en effet déjà la bouche pleine de VOTRE gateau).

2) Le cake au chocolat, c'est le brownie Brossard des soirées entre potes. Soirée vins/fromage élégante ou soirée disco exubérante, on SAIT que tout ceci se terminera pas un assaut acharné vers le carré d'aluminium où trônent les micro-parts de l'inespéré dessert de la soirée. On bénira celui (ou celle) qui aura pensé aux besoins nutritionnels, en réharmonisant l'équilibre des apport journaliers par l'achat de la bombe calorique susnommée: car en effet, nous avions les lipides à base de 8 sachets de cachuètes et 3 paquets de chips au vinaigre, les fruizélégumes grâce au bocal de cornichons rescapé de la raclette-party de la veille, les sucres lents et le calcium s'acoquinaient au coeur des pizzas 3 fromages, et nous ne manquions guère de protéines avec ce lot de saucissons secs d'aubergne aux parfums délicats (3 achetés 1 offert on n'hésite pas ma bonne dame!). Mais quid du glucide pur et dur, du sucre à grande vitesse? Pour de jeunes être encore en pleine croissance (bin quoi 25 ans?), il était nécessaire de combler ce manque! Ainsi, le ou la personne bien intentionnée, mais carrément archi-overbookée avec son tout nouvel emploi du temps de jeune cadre dynamique (plus pour très longtemps peutetre d'ailleurs), aura fait un saut rapide au Monop encore ouvert à 21H45, hésité 15 bonnes minutes entre un Chablis vieilles vignes 2003 ou un Gamay de Bouze (aucun rapport avec J.) 2006, mais pas une seconde pour embarquer l'unique brownie à partager déjà nommé.
Et c'est là que j'interviens avec ma recette. Parce que loin de moi l'idée de faire l'éloge du Papi, et puis merde on est des grandes personnes maintenant, on a besoin ET de grandes portions, ET de savoir s'auto-alimenter (alimenter ses amis en même temps, ça rapporte beaucoup beaucoup de considération). En plus, la recette est super facile. Mais vrai, il te faut 1 heure de temps quand meme. Donc si t'es chômeur c'est parfait finalement. Si tu ne l'es pas (touche du bois veinard), sache que tu peux faire ce cake 2 voire 3 jours avant le jour J, il sera toujours au top de sa forme, voire au mieux. Tu seras le roi de la night, le dieu du chocolat, on te demandera ptet même la recette! Et chacun aura une VRAIE part, fou non?!

Mon cake est donc ton ami, puisqu'il est l'ami de tes amis.

3)Le cake au chocolat, c'est la fée du logis spécialisée Es-frigo en décrépitude. Il va ingurgiter ces deux ou trois trucs dont vous ne savez  que faire, vous l'homme de qui la femme a blindé le frigo de choses improbables parce qu'elle a squatté votre demeure 1 jour 3/4. Du genre? des oeufs bio et du fromage blanc. Vous pourriez quand même vous faire une omelette ceci dit, mais y'a du poisson pané au bloc, euh au congèl pardon, déformation professionnelle. Bref, casser des oeufs vous effraie, mais si vous les jetez elle vous tue.

Donc vous allez faire ce cake. Non seulement elle va halluciner que vous ayez su utiliser "ses" trucs de meuf (qui, en vérité, sont juste des "trucs de vie" mais que vous n'avez pas encore bien intégrés vu votre jeune âge. ps:25 toujours...), mais en plus elle va adorer le résultat. (et donc, vous serez en mesure d'être récompensé comme il se doit, mais tout ceci étant implicite pour vos esprits affutés, je vous laisse développer).

4)Le cake au chocolat est un baroudeur de l'extrême, le compagnon idéal de toute virée RéseauExpressRégionalesque. Voir votre famille relève de l'exploit tant ce parcours du combattant vous rebute (1H45 pour faire 35 bornes, vous pourriez déjà être à Marrakech en all inclusive a ce rythme là!), mais quand le courage vous prend (et vous surprend), vous n'arriverez pas les mains vides. Vous êtes cuisto et on vous le fait bien sentir (Maman, je romance là). Vous avez déjà essayer de trimbaler une tarte au citron meringuée sur la ligne B? non? moi oui. Plus jamais. Sauf si j'avais dans l'idée de faire une démonstration en live du concept de destructuration du dessert, j'ai complètement merdé mon arrivée.
Alors que si j'avais eu l'idée ô combien lumineuse d'opter pour ce fabuleux cake, j'aurais même pu le trimbaler au fond de ma besace ciglée sans crainte. Car le fameux s'emballe et se trimballe! (oui je sais je maitrise follement l'art du slogan). Bref, vous le faites, vous l'emballez dans 3 couches d'alu, vous pérégrinez entre stations de métro, quais de gare et trottoirs de banlieue, pour enfin arriver à destination et découvrir qu'il n'a pas bougé d'une miette (puisqu'il n'en fait pas, ahah!), qu'il est toujours tiède et moelleux et que vous allez lui faire sa fête grave. La famille est contente, et pour vous l'honneur est sauf.

5) Le cake au chocolat (le mien en tout cas) pourrait intégrer une pub slim fast. Oui, bon, enfin presque quoi. Mais quand même, remplacer 150 g de beurre par 150 g de fromage blanc à 0% de matière grasse ,j'veux pas dire, mais ça fait une petite différence non? Evidemment, y'a toujours 200g de chocolat, et pas du chocolat de fillette hein. Disons que ce cake au chocolat vous culpabilisera moins qu'un brownie décadent au beurre de cacahuète ou même qu'une hypocrite tarte au citron (me dites pas que vous n'avez pas cru-au moins un jour- que la tarte au citron était un dessert léger, parce qu'elle est tout mignonne en jaune poussin, qu'elle parait innoffensive sous ses airs de bombe calorique?).

Pour résumer, et vérifier que les points sus-énoncés remplissent leur rôle humoristico-marketeux (autrement dit: vendent mon produit et vous font marrer de concert): Je vous propose, mesdames, messieurs, une recette qu'elle est facile, un gateau qu'il est bon, un concept qu'il a tout bon !!
CHOCOLAT + FROMAGE BLANC + 1 MAIN ET 1 FOUET+ 1 FOUR = une mère exemplaire épatante,un ami qu'on oublie pas d'inviter, un concubin surprenant ET cuisinant, une fille digne de sa mère et qui kiff le RER, un/une gourmand(e) sans (trop de) conséquences. Elle est pas belle la vie?

-200g de chocolat noir corsé (ici, chocolat de Tanzanie, 75% de cacao)
-150g de farine
-100g de sucre
-1/2 sachet de levure chimique
-2 oeufs
-150 g de fromage blanc
-5 cl d'huile neutre

Blanchir les oeufs et le sucre. Ajouter le fromage blanc, puis la farine et la levure. Ajouter enfin l'huile, puis le chocolat fondu au préalable.
C'est tout.

Ah euh non, cuire le cake tout de même! 35 à 40 minutes à 180°. Le coeur du cake doit rester fondant, donc le test du planter de baton couteau s'avère inutile. Sauf pour sonder le bord, allez, ça nous rassurera.
Laisser refroidir puis démouler.

Mangeeeeeer!

cake_choco_part

ps: quelques carrés de pralinoise discrètement glissés au milieu du cake...hummm
ps: avec une glace à la vanille....rehummm

 

Posté par miss_bonbon à 17:22 - 06-Sugar-Sugar! - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    eh bien voila... plus qu'a acheter du fromage blanc !!!

    Posté par La Fée Maison, 19 octobre 2009 à 17:56
  • yiiiii!
    le retour!!!
    mes zygomatiques en réclament encore!, encore!

    Posté par sandra, 19 octobre 2009 à 18:37
  • Niiice ! Au fromage blanc ça vaut el coup de tester !

    Posté par Bulle, 19 octobre 2009 à 20:35
  • J'ai testé la recette. Le résultat est excellent!!

    Posté par Ninineja, 25 octobre 2009 à 20:39
  • leretour, le retour, le retour !

    Posté par Clarisse-16ans, 28 octobre 2009 à 17:30
  • Un régal !

    Merci pour cette recette. A cours de fromage blanc, je l'ai remplacé par des petits suisses, et j'obtiens un délicieux gâteau, comme sur les photos: moelleux, fort en chocolat, pas trop gras. Vraiment, un plaisir au petit déjeuner.

    Posté par Sarah, 06 novembre 2009 à 11:47
  • Très bien avec le fromage blanc ! J'aime beaucoup aussi le 0% de comlexe de lavande dans le genre.
    Je suis sinon plus une adepte des purées de fruits ou de légumes pour alléger...

    Posté par Tiuscha, 17 novembre 2009 à 10:36
  • Je teste... te dirais ce que ça donne. Mais y'a pas à ch*#^$.. quand on cherche un dessert au choco pas trop lourd, c'est chez toi qu'il faut v'nir!
    Bises

    Posté par Marieke, 22 avril 2010 à 11:29
  • Excellent et déculpabilisant ! Merci pour le bon plan fromage blanc. J'y ai ajouté une touche de cannelle.

    Posté par poppypauline, 25 septembre 2012 à 20:34

Poster un commentaire