a(c)crocs

01 septembre 2009

Petite leçon de professorat: MissBonbon chez Initiation Gourmande. Meuh oui vous allez y arriver!

cours_inde___italie__elsa_034

Comme il en a été question précédemment, je faisais au mois de juin ma première expérience "de l'autre côté du pupitre", lors d'un cours de cuisine donné au sein de l'atelier d'Initiation Gourmande. L''affaire tend à se répèter (mais pas à se ressembler) avec quelques confrères et soeurs de la blogo, qui sans nul doute, s'interroge sur le commentquoiqu'estce de la soirée. D'où ce petit post à visée rassurante et/ou pédagogique concernant le déroulement de votre petit instant de gloire, cher professeur Es-cuisine d'un soir!

Je profite de quelques dernières heures de répit avant la reprise, la vraie, avec toutes les joies inhérentes à ce choix masochiste que fut mon entrée dans le monde de la cuisine professionnelle, élégamment appelé aussi milieu des "métiers de bouche"(hummm) pour vous pondre cette petite leçon en 9 points (car 10, c'est trop conventionnel, évidemment).
Bref, je pourrai disserter sur pas mal de points concernant l'expression entre guillemets sus-citée, mais chaque chose venant en son temps, j'attendrai de me faire écrivain à plein temps pour vous régaler de ces délices. J'en salive d'avance.

Donc, vous flippez grave pour ce premier cours, pire qu'avant la rentrée des classes du CP, vous vous dites que vous n'y arriverez jamaiiiiis, que la vie est trop duuuuure ! etc . Bon, je vous rassure tout de suite, vous allez y arrivez. Et les doigts dans le nez (c'est une image hein, sinon c'est un peu dégueu quand même, pour un cuisto).

Petite leçon à l'intention des trouillards (pas de méprise: je me moque parce que je suis dans le top 3 facile là):

1) Revêtir la tenue adéquate pour un maximum de crédibilité. Out le tablier cadeau de fêtes des mères/de potes à l'humour douteux, avec inscription en gras "Mum loves chocolate" ou, si option 2 selectionnée, trompe-l'oeil évocateur.

2) Préparer ses fiches. Comme à l'école oui. Visualisez-vous à l'époque du bachotage (je sais c'est loin pour certains), et vous y êtes. Et puis les oublier aussi, après bien les voir apprises par coeur. Parce qu'elles vont vite disparaitre sous les légumes, les casseroles, les culs de poule...

3) Prévoir un certain ordre des choses. Pour? éviter de se retrouver avec un canard cru dans l'assiette, ou bien encore une pannacotta liquide (de la crème fraiche, c'est ça). C'est qu'il va falloir être organisé, mazette!

4) Pratiquer l'autodérision avec brio. Car certains de "élèves" se révèleront des pros du siphon, des expert Es-génoise, des fanatiques du ravioli fris, j'en passe et des meilleurs! Et donc, se feront une joie de vous moucher au moindre faux pas.

5) Sachez vous venger pédagogiquement. Déjà, mouchez les à votre tour en vous rappelant dès la 4e minute du cours de tous leurs prénoms respectifs (oui c'est rilaxe, on se prénomme, on se tutoie).Mise en situation: "Ah non Yoann, là c'est pas le nerf du magret que tu as coupé, plutôt les 2/3 de ton filet en fait. Mais bon, si t'as pas trop faim à force de grignoter les morilles comme des olives apéro, ça fera l'affaire hein".

6) Garder un esprit bon enfant!!! exit les coups de baguettes (chinoises) sur les doigts et les apprentissages de recette par coeur. On est là pour se déteeeeendre, et même si nous on est over-stressé, personne ne doit le sentir. On est pro, on maîtrise à mort:)

7) Savourer la présence de Stephane, commis de cuisine pour l'occasion. Et aisni profiter d'échapper à la corvée de vaisselle. Bigre, c'est fou comme on s'habitue!

8) Ne pas paniquer. C'est brûlé, trop salé, pas assez sucré? Ce sont des choses qui peuvent arriver, mais franchement vous avez tellement répété vos recettes que c'est presque improbable! Le cas échéant, dédramatiser, humoriser à fond, l'essentiel pour les participants, vous y compris, c'est d'avoir passé un bon moment, d'avoir appris des "trucs" (sur les produits, les techniques, les astuces) et d'avoir gouté de nouvelles saveurs.

9) Trust yourself. Oh Yeah.

Pour bibi, ce fut une soirée magique. Bah ouais, elle y va fort là, elle emploie les grands mots et tout. Mais que voulez-vous, parfois, je me laisse aller à l'émotion, parfois seulement hein. En vrac: des fous rires, un lancer de galette de pomme de terre, un pro de la mini galette, des mille-feuilles excentriques, des découvertes culinaires, un repas dans la bonne humeur, le petit vin qui va bien, 10 sourires et estomacs ravis. Merci !!

Posté par miss_bonbon à 19:06 - 10-BlaBla - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    restez naturel me semble le plus approprié, à part le lancer de galettes, je suis d'accord en tout point avec toi..

    Posté par Tiuscha, 02 septembre 2009 à 11:09
  • DE L'HUMOUR ET DE LA CUISINE... THAT ELSE ?

    Bonjour,

    J'apprécie ton humour et la qualité de tes recettes, merci pour ce que tu nous proposes.

    Bien cordialement

    Posté par CHRISTOPHE, 11 septembre 2009 à 22:17
  • merci pour tous ces bons conseils !

    Posté par joujoune, 08 octobre 2009 à 19:52

Poster un commentaire