a(c)crocs

08 mai 2009

Mille-feuilles pour mille questions. Rougets, ratatouille et beurre blanc

Une ratatouille, un poisson, un beurre blanc, oui, mais en mieux. Et dissertation facultative.

Ci-gît l'emplacement de feu la sublime photo. A venir dès que son détenteur ressuscitera (à savoir ex-pc)

Ingrédients:
-oignon ciselé fin
-tomates "grappe" ou "roma"
-courgette
-poivrons rouge, jaune et vert
-aubergine
-thym, laurier, ail

-feuille de pâte filo
-huile d'olive
-parmesan

-filets de rougets

-échalote (1)
-vinaigre (5cl)
-vin blanc sec (10cl)
-crème (facultatif)
-beurre demi-sel (100g)

 

Réaliser une ratatouille dans les règles de l'art: commencer par concocter une concassée de tomates (oignon sué à l'huile, tomates mondées puis concassées, thym, ail écrasé, laurier, le tout mijoté à feu doux pendant une vingtaine de minutes). Détailler poivrons, aubergines et courgettes en brunoise (dés de 5mm), les sauter séparément à l'huile d'olive rapidement (à mon goût ils doivent garder de la tenue et du croquant). Réunir les légumes et la concassée dans une même sauteuse, lier avec un filet d'huile d'olive, assaisonner, compoter légèrement.
Le beurre blanc: réduire 'échalote ciselée très fin, le vinaigre et le vin blanc, la crème également si choisie, puis incorporer le beurre en dés au fur et à mesure, au fouet, hors du feu. Garder à chaud mais pas trop, pour ne pas "fondre" le beurre.
Les tuiles du mille-feuille: Superposer 3 feuilles de pâte filo en badigeonnant d'huile d'olive et en saupoudrant de parmesan râpé chaque feuille. Découper des bandes selon la forme du mille-feuilles souhaitée (carré, rectangle...). Enfourner ces bandes sur une plaque anti-adhésive 5 minutes à four chaud (180°), retirer dès coloration (doré).
Saisir les filets de rougets à la minute dans une poêle bien chaude avec matière grasse (huile d'olive encore et toujours ici), cuire 2 minutes environ de chaque côté (la cuisson dépend de la taille des filets bien entendu).

 

Le moment où on se marre, où ça se complique un poil, et où l'on comprend l'intitulé du post arrive juste maintenant. On va monter le mille-feuille mec. Va falloir du courage et de la tenue moi jte le dis, pour mettre de l'ordre dans toute cette paperasse. Donc, dans ma cuisine, j'ai mille-feuilles croustillantes au parmesan, et je dois caser tout ça très joliment dans des assiettes impatientes, sans que rien ne déborde. Et dans ma tête alors? C'est pire que dans mes tiroirs où là, au moins, y'a une case travail, une sécu et ptet' même encore une SoGé (pour les intimes) pour planquer les feuilles. Dans ma tête, depuis toujours, je fais des mille-feuilles de questions. Y'en a de toutes sortes, des qui ne trouveront jamais de réponse, des qui sont parties en même temps que l'enfance, des qui me hantent la nuit, des qui se résolvent en une virée shopping, des qui n'en peuvent plus d'attendre, des qui s'envolent sans prévenir... Et là, pas de tiroir et pas d'assiette, pas de place réservée pour ranger tout ça, non non, juste le fourmillement et la cohue.(sinon, pour les mille-feuilles qui se mangent, bin il faut tout bêtement, mais adroitement, poser une bande de "tuile" en filo, puis une cuiller de ratatouille, répéter l'opération, finir par une tuile).

 

Plus jeune par exemple, je me demandais si je serais avocate ou architecte. Je suis cuisinière. Comme quoi, ça valait ptet pas la peine de trop s'interroger hein.
Bien avant encore, je me turlupinais à propos de la vie, de la mort, de l'essence des choses et de leur fin, et là, le mille-feuille était digne de PH.
Puis y'a eu les plus futiles aussi: du rose pour mes rideaux? piercing ou tatouage (on a tous eu 18 ans...)? J'adopte un chat?
Les existentielles surtout: les amies c'est pour la vie? Est-ce que la politique? Faire la guerre ou pardonner? Comment la famille? Lui, ou un autre?
Et aujourd'hui, les "de grande personne", les vitales peut-être bien, les professionnelles, et passionnelles, pour sûr: que faire de ma vie? La cuisine, une évidence. Mais encore? cuisiner, écrire, enseigner, conseiller, critiquer, pâtisser?

 

Posté par miss_bonbon à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire