a(c)crocs

30 mai 2008

Nourrir son homme (et soi par la même occasion, mais chut!):côtes d'agneau marinées aux herbes, petites pdt primeur rissolées...

assiette2


Je dois le reconnaître, j'ai pas à me plaindre. Que je serve des trucs verts, plein de graines, de céréales ou même de soja, personne ne moufte. Et tout le monde apprécie, même.
Alors, je me dois parfois d'être bienveillante et compréhensive. J'entends par là: taper dans le gras, le nourrissant, le "quitientaucorps". Parce qu'un homme, c'est bien connu, ça bouffe de la viande et de la patate (ou des pâtes, quand c'est fête). Ou parce que moi aussi, par moments, oui oui ça m'arrive, j'ai envie d'un truc dans le genre. Viande + féculent, le tout bien rissolé.
Mais vu qu'on n'est pas des bêtes tout de même, et que j'ai une réputation à conserver sauver, je choisis avec soin les produits. Quitte à se faire plaisir, niveau panse, vaut mieux éviter de se faire disjoncter la santé à coup d'agneau premierprix/poucelevé/marquerepère.
Donc, on se la joue terroir et chauvine et on opte pour: des petites côtes d'agneau du Limousin Label Rouge et des petites (oui "petites" est important, ça rend l'assiette moins flippante, moins...plus sophistiquée quoi:) enfin selon moi ) pommes de terre primeur de Noirmoutier.

assiette3


Après, honnêtement c'est pas bien compliqué. Et la vérité, c'est pour ça que je cuisine rarement comme ça. Je m'ennuie trop. En deux temps trois quatre mouvements, ça donne à peu près ceci:

1) laver les pommes de terre, les cuire 5 minutes à la vapeur.

2) piler au mortier une gousse d'ail, une poignée de persil/menthe/basilic frais, de l'huile d'olive, sel et poivre. Badigeonner les côtes, réserver 1h au frais. Garder le reste de marinade

3) chauffer une grosse noix de beurre dans une sauteuse, faire griller les pommes de terre sur toutes les faces, saupoudrer de thym. Comptez 10 à 15 minutes pour qu'elles soient bien dorées.

4) Saisir les côtes environ 5 minutes sur chaque face à la poêle, sans matière grasse (l'huile est déjà dans la marinade). Le temps de cuisson dépend de l'épaisseur des bestioles. La viande doit être rosée (allez, on s'octroie le droit d'entailler pour vérifier). Servir le tout bien chaud, avec le reste de marinade à utiliser comme une moutarde (à petites doses oui, car l'ail cru, c'est sévère).

zoom1


Verdict: Ma foi...ça fait du bien!


Aubergine farcie au boulgour, courgettes et raisins secs pour demain, ça te va Loulou?
(nb: surnom totalement fictif...)

Posté par miss_bonbon à 09:28 - 05-Viandes - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    et ben ton "homme" a du se régaler!

    Posté par sam's cook, 30 mai 2008 à 12:30
  • Ben de temps à autres qu'est ce que c'est agréable!

    Posté par auré, 30 mai 2008 à 12:50
  • Mon zhom à moi revient d'un trop long séjour à l'étranger ce soir et c'est marrant parce que quand je me suis demandée ce qui pourrait bien lui faire plaisir pour le repas j'ai pensé comme ça! Pommes de terre rissolées et petits morceaux de viande parfumés. Je m'en vais donc préparer tout ça avec le sentiment d'avoir bien choisi! Tous les mêmes les hommes...

    Posté par Léo, 30 mai 2008 à 14:38
  • Je prends les p'tites patates

    Posté par Lisanka, 30 mai 2008 à 15:52
  • J'adore les pommes de terre préparées de cette manière!!!Je m'accomoderais de la viande même si je ne suis pas une grande fan!

    Posté par Frijoles, 30 mai 2008 à 16:36

Poster un commentaire