a(c)crocs

06 mars 2008

Rythme ternaire de saumon, parce que la poésie, je préfère quand elle se mange

declinaison_saumonNon pas que Baudelaire soit indigeste...ou que Rimbaud me laisse sur ma faim...Mais j'oserais dire qu'à force, ces écrits deviennent franchement roboratifs... Preuve en est, je file la métaphore jusqu'à l'écoeurement!! Yeeuuurk....
Néanmoins, autant lier l'utile (sic) à l'agréable (dixit Juvénal si vous en voulez encore:), et mettre à profit mes modestes connaissances: cette petite déclinaison de saumon là, je trouve qu'elle répond tout à fait de la stylistique poétique et qu'elle nous offre un bel exemple de rythme ternaire dis donc! Si certains se disent que Maurice pousse le bouchon trop loin, où que c'est carrément tiré par les cheveux , voyez ma subtile justification: un rythme ternaire est l'énumération successives de trois termes ou groupe de termes, en vue de crée un certain rythme à la prose ou à la poésie. Il peut donner lieu à une cadence majeure (si les zoom1mots sont de plus en plus longs) ou mineure (s'ils sont de plus en plus courts), et illustrer une gradation ascendante ou descendante. nb: définition approximative, j'ai pas potassé récemment. Quoi qu'il en soit, mon saumon, il est ternaire à mort (3 versions, ternaire, facile non?), et voilà qu'il nous offre une gradation des saveurs toute pertinente! On partira du la plus fine et subtile pour finir par la plus corsée et chaleureuse...

1-Carpaccio de saumon orange-pavot 2- Tartare de saumon et concombre au citron vert et ciboulette 3- Cubes de saumon mi-cuits, caramélisés au miel, soja et sésame

Ingrédients, pour 2 personnes: 2 pavés de saumon de 150g chacun, bien épais- 1 orange-1càs de pavot bleu-1 petit morceau de concombre-1/2 citron vert-ciboulette fraîche-huile d'olive- 1càs de miel-1càs de sauce soja -1càs de graines de sésame grillées à sec

Commencer par couper chaque pavé en 3. Garder la partie du milieu (la plus épaisse) pour les cubes caramélisés. Découper la plus fine en dés pour le tartare. Mettre la troisième part au congélateur 10 à 15 minutes pour faciliter la découpe du carpaccio.

Le tartare: mélanger les dés de saumon avec lle concombre coupé en dés de même taille. Ajouter la ciboulette ciselée, le jus du citron, un très mince filet d'huile d'olive. Réserver au frais.

Le carpaccio: découper des lamelles dans l'épaisseur du saumon, aussi fines que possible. Poser la main à plat sur le saumon et passer délicatement un couteau très tranchant en parallèle (comme pour ôter la peau). Peler l'orange à vif et prélever quelques lamelles fines dans une moitié. Disposer dans les assiettes, alternativement, lamelles de saumon et d'orange, arroser avec le jus de la seconde moitié. Ajouter un trait d'huile d'olive, sel, poivre, et parsemer de pavot. Réserver au frais. nb: serait meilleur avec du saumon fumé.

Les cubes caramélisés au sésame: mélanger dans une assiette creuse le miel, la sauce soja et les graines de sésame. Y déposer 4 cubes de tailles égale prélevés dans la partie centrale du pavé de saumon. Faire chauffer une poêle légèrement huilée, à feu vif. Saisir les cubes sur la partie "marinées". Verser le reste de "marinade". Quand cette face est bien caramélisée, retourner délicatement les cubes (à l'aide d'une pince, très pratique). Le temps de cuisson est assez aléatoire, il dépend de l'épaisseur des cubes. Je pense les avoir laissés environ 3 minutes de chaque côté, pour obtenir un coeur encore très rosé, presque cru, et une croûte parfaitement caramélisée sur les deux faces. Piquer un cure-dent dans chaque cube (facultatif).

Présentation: l'idéal serait d'avoir une grande assiette plate rectangulaire, afin de pouvoir disposer à la suite les 3 versions de cette déclinaison, sans que les goûts ne se mélangent. A disposer dans l'ordre qui vous semble le mieux illustrer cette "gradation poétique"! Pour moi ce serait: tout d'abord le carpaccio, au goût vraiment très subtil (peut-être un peu trop? il manque un petit "quelque chose"), puis le tartare, frais et croquant, et enfin les cubes caramélisés, puissants et aromatiques.

Verdict: C'est bizarre comme je me sens d'emblée moins réfractaire à l'écriture poétique là... La synésthésie
me parle, même !! ps: mes excuses pour les photos...soir+ lumière des bougies+faim= strict minimum esthétique

Posté par miss_bonbon à 10:10 - 04-So Fish - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Une jolie façon d'apprêter le saumon! 3x miam!

    Bises,

    Rosa

    Posté par Rosa, 06 mars 2008 à 11:28
  • Bah voilà, c'est comme ça qu'on la comprend la poésie ! Ils pouvaient nous l'expliquer avec du saumon à l'école, non ? Pas bien difficile à piger pourtant, pfff
    Merci, me sens moins con grâce à toi

    Posté par aurélie, 06 mars 2008 à 14:19
  • je viens de découvrir ton blog et franchement BRAVO ! je ne saurais pas par quoi commencer tellement tout à l'air délicieux ....

    Posté par Do, 07 mars 2008 à 10:26
  • Génial tryptique ! Quelle artiste, 3x miam aussi !

    Posté par Tiuscha, 09 mars 2008 à 10:31
  • Quel talent ! Moi je suis plus sur un rythme binaire

    Posté par noémie, 12 mars 2008 à 18:38
  • Merci beaucoup!!!

    Bravo! J'ai fais beaucoup de site avant de trouver une recette "potable" du sumon a l'orange... par la suite je me suis dis pourquoi ne pas faire le trio de saumon? Belle réussite en entrée pour le repas d'anniversaire de ma belle soeur et que de compiments!!! Encore félicitation et bonne continuation.

    Posté par Nathou, 28 août 2009 à 10:29

Poster un commentaire